La réalité virtuelle, communément appelée VR est une technologie qui ne se présente plus. Elle connaît un fort succès depuis quelques années et est désormais au coeur des jeux vidéo. Si vous n’êtes pas un fan de jeux vidéo, ne vous en faites pas. Les domaines dans lesquels vous pouvez bénéficier de la réalité virtuelle sont de plus en plus nombreux et la technologie est en pleine évolution. Elle immerge toutes les personnes qui l’expérimentent dans un univers où tout s’apparente à la réalité grâce un simple smartphone. Vous voulez en savoir plus ? Ce guide vous propose une expérience de découverte de la réalité virtuelle.

réalité virtuelle,vr,3D,4D

Réalité virtuelle et utilisation

Définition et caractéristiques de la réalité virtuelle

La réalité renvoie à une technologie informatique qui simule la présence physique de l’utilisateur dans un monde artificiel généré par des logiciels avec lequel il peut interagir. Vous pouvez ainsi voyager virtuellement où vous désirez en ayant les mêmes sensations que si vous étiez réellement sur place. En effet, l’expérience ne se limite pas qu’aux sensations visuelles et sonores mais, peut aussi inclure le toucher, l’odorat et le goût. Et c’est bien là toute la différence et la valeur ajoutée de la VR. Le but de cette technologie est de permettre à toute personne qui l’utilise de vivre une expérience particulière, basée sur l’immersion complète dans un monde qui est créé de manière numérique, qui peut ressortir de l’imaginaire, et qui peut avoir de nombreuses symboliques, basées sur l’objectif voulu.

Bon à savoir : pour utiliser la réalité virtuelle, vous avez besoin d’internet ! Donc ne perdez pas de temps et comparez les abonnements pour trouver le moins cher juste ici.

Quelles sont les utilisations possibles de la réalité virtuelle ?

Si les jeux vidéo ont quasiment monopolisé les premières formes d’utilisation de la réalité virtuelle, celle-ci se rattache à énormément de domaines de nos jours. La santé, l’art, la science, l’histoire, l’éducation, le sport, etc. sont autant de secteurs dans lesquels il est désormais possible de vivre une expérience de VR. Professionnellement, la réalité virtuelle peut permettre de réaliser virtuellement les tâches les plus complexes et de faciliter l’apprentissage. En médecine par exemple, la réalité virtuelle permettrait de simuler des entraînements à certaines opérations chirurgicales. La VR peut aussi vous permettre de conduire virtuellement une voiture avant de l’acheter, de remonter dans le temps pour marcher à côté d’espèces disparues ou de s’immerger dans le mode de vie des civilisations du passé. Les perspectives d’utilisation de la VR semblent infinies. Mais, avant d’avoir le succès qu’elle connaît aujourd’hui, cette jeune technologie a connu des étapes historiques importantes.

réalité virtuelle,vr,3D,4D

Comment tout a commencé ?

Les prémices de la réalité virtuelle

Pour la grande majorité des experts, l’histoire de la réalité virtuelle débute en 1950 avec Morton Heilig et sa technologie « le Sensorama ». Morton Heilig projetait l’idée révolutionnaire de proposer, entre autres, une balade virtuelle dans les rues de New York en motocyclette ou de piloter un hélicoptère. Pour optimiser l’expérience de projection, il a utilisé des sonorités stéréophoniques et inclut des odeurs réelles, des perceptions des mouvements effectués et de la température. Le premier prototype a été réalisé en 1962. En 1963 Ivan Sutherland, un ingénieur américain en informatique, inventa Sketchpad, un programme informatique de création d’environnement qui sont virtuels et dont l’origine provient des ordinateurs. Ce système avait pour but de créer des dessins basés sur l’ingénierie et qui pouvaient être utilisés en fonction des besoins.

L’avènement des premiers dispositifs de réalité virtuelle

L’une des inventions majeures arriva en 1968 avec la création du premier casque à réalité virtuelle. Cette invention est encore une fois celle d’Ivan Sutherland. Ce dernier a réalisé ce casque avec l’aide de David Evans. Mais, à cause de son poids très élevé, il devait être soutenu par un bras mécanique d’où le thème l’Epée de Damoclès. Ce bras ne permettait toutefois pas au porteur de bouger avec le casque. Il faudra attendre le début des années 80 pour une nouvelle révolution, celle du DataGlove. Il s’agit d’un gant capable de retranscrire en temps réel les mouvements de la main dans l’univers virtuel, grâce à des capteurs. Durant les années 90, il y a eu beaucoup d’expérimentations et surtout beaucoup d’échecs. Les premiers effets secondaires tels que les maux de tête ou la nausée lors de l’utilisation des dispositifs de VR ont été découverts. Tout cela a éloigné le grand public de cette technologie qui ne semblait n’être alors que de l’utopie. Il faudra attendre le début des années 2010 pour que la réalité virtuelle se présente sur son meilleur jour.

Une technologie qui prend de l’ampleur

De la réalité au virtuel, il n’y a qu’un casque

Alors que les débuts de cette aventure étaient très faibles, l’avancement des technologies en 2012 a permis de créer le casque Oculus Rift avec de nombreuses performances. Actuellement, on compte également, entre autres, le Vive d’HTC, la PlayStation VR. De nos jours, les casques de réalité virtuelle qui sont sur le marché sont performants. Vous l’aurez compris, le casque de réalité virtuelle est l’outil fondamental ou du moins, le plus utilisé pour vivre une expérience de VR. Il permet au porteur d’expérimenter un monde virtuel basé sur des perceptions sensorielles. Lorsqu’il est porté sur la tête, il existe un écran qui est installé devant les yeux, et nanti des écouteurs. Aussi, ce casque est doté de lentilles qui permettent d’augmenter les perceptions du champ de vision. Afin de créer l’effet voulu, l’affichage est basé sur la stéréoscopie et le tridimensionnel.

La réalité virtuelle évolue à grands pas

Pour rendre l’expérience de l’immersion plus crédible, beaucoup de technologies supplémentaires sont développées par les entreprises. L’une des plus importantes est la Cave (Cave Automatic Virtual Environment). On y retrouve des murs recouverts d’écrans plats qui permettent la visite des mondes virtuels tout en restant dans le monde réel, basé sur le principe du casque d’immersion. Il serait alors possible de voyager en groupe. Pour accentuer la sensation du toucher dans l’expérience proposée au client, la start-up lilloise Go Touch VR a développé une bague associée à un casque de réalité virtuelle. Cette bague permet de manipuler des objets virtuels et d’en ressentir aussi bien la forme que la texture. Au Japon, une société du nom de Vaqso VR a fait la mise en place d’un système basé sur les cartouches olfactives placées sur le casque. Ce dernier est doté du Bluetooth et est positionné au niveau du nez de celui qui l’utilise et l’appareil reçoit alors des perceptions magnétiques en considérant le monde créé. En utilisant un ventilateur, il produit des odeurs adaptées à l’expérience qui est créée.

Pour aller plus loin, vous pourrez vous rendre et suivre cette vidéo.